Seuls, ensemble

Seuls, ensemble
04/24/2020 Élise Madé

Élise MadéLe confinement, je m’y connais. Je le pratiquais bien avant que ce soit obligatoire. Passer des weekends complets, sans sortir de chez-soi, sans voir personne, y’a rien là. C’est de la petite bière. Quand tu feels pas, que t’es toujours fatiguée, pis que t’as le goût de rien, le confinement, c’est la seule option.

Et la solitude, elle, pèse lourd. Quand tu es seule dans un monde où tous les autres semblent ensemble, tu te sens pas mal loser… Et ça devient encore plus dur de sortir de son cocon.
Là, depuis quelques semaines, tout le monde est dans le même bateau. Tout le monde est seul, ensemble. Et la solitude semble te regarder avec moins de mépris tout d’un coup…

Juste avant que le confinement ne devienne la norme, je me sentais enfin prête à sortir de mon cocon. Pas grave, je vais déployer mes ailes quand ça sera le temps. Je serai patiente. Après tout, de l’expérience de confinement, j’en ai en masse. Ça ne me fait plus peur. 🦋

Couleur préférée: bleu.